Quelles sont les étapes à suivre pour vendre votre site internet ?

Préparer votre site avant sa mise en vente

Avant toute chose, il vous sera nécessaire de créer un dossier complet concernant la cession de votre site web. Il est donc recommandé de compiler les informations importantes en rapport avec le trafic, la description des activités, les articles publiés et la cible visée par votre activité.

Donnez les principales audience et kpi du site internet :  nombre de visites quotidiennes ou mensuelles, taux de fidélisation, taux de rebond et taux de conversion des différents objectifs, le nombre de pages vues, la durée moyenne des sessions, etc..

Énumérer les critères qui donnent de la valeur à votre site

Au-delà du chiffre d’affaires, d’autres éléments peuvent définir la valeur d’un site internet, notamment son ancienneté, le nombre d’inscrits à la newsletter, la base de données emailing, les plugins payants ajoutés, le positionnement dans les moteurs de recherche ou le nombre d’abonnés sur les réseaux sociaux.

Avoir une bonne connaissance de la rentabilité et de la croissance de votre site internet

Il est évident que votre dossier ne sera complet que si vous intégrez un tableau de recettes permettant au futur acheteur d’avoir connaissance de la rentabilité du site web ou du blog. Il doit également avoir connaissance de l’évolution mensuelle du chiffre d’affaires afin de connaitre l’état des recettes : en plein développement, stable, ou sur le déclin. Ce facteur vous sera très utile dans la fixation des prix, mais permettra également aux acheteurs de négocier.

Prévoir dans la mesure du possible un code propre et commenté

Même avec un site internet en pleine croissance, l’acheteur aura probablement des modifications à apporter. Il pourrait vouloir revoir le design, tester de nouveaux call-to-action, proposer de nouveaux contenus à télécharger, etc.

Dans ce cas, vous devrez lui faciliter la tâche en expliquant votre code, et en y ajoutant des commentaires pour qu’il retrouve facilement vos rubriques et comprenne vos formules.

Si vous êtes sur un CMS spécifique (Prestashop, Magento, WordPress, etc..), précisez la version du site.

Évaluer la valeur de votre site (ou activité)

Une fois que vous avez tous ces éléments en main, vous n’avez plus qu’à estimer le prix de vente du site. En général, il est conseillé de le revendre une ou plusieurs fois la valeur du bénéfice annuel, et une seule fois cette valeur s’il est en déclin. Il est également possible de monétiser en supplément les critères abordés précédemment.

Vous avez également la possibilité d’inscrire votre site sur une ou plusieurs plateformes spécialisées comme Linkera , et laisser les acheteurs vous faire des offres. 

Il est difficile de connaitre la valeur d’un site internet ou d’un actif digital (application, base de données, site de contenus, site e-commerce..).  Faites votre possible pour être juste. Si vous voyez un potentiel , n’hésitez pas à le définir, il permettra à l’acheteur de se projeter. Vous pouvez le chiffrer afin d’augmenter votre valorisation. 

Mettre en place un contrat de cession

Bien qu’un site soit immatériel, sa cession doit faire l’objet d’un contrat de vente en bonne et due forme, selon les articles 1582 du Code civil. Pensez-y dès maintenant!

Le nom de l’acquéreur et du vendeur, le prix de vente, les modalités d’exploitation du site Internet, les clauses relatives à la protection du droit d’auteur, aux droits cédés ainsi que la signature des deux parties doivent être présents sur le contrat de cession.

Si vous avez des stocks de marchandises, il sera nécessaire de faire un inventaire complet au moment de la cession.

Vous devez également vous mettre d’accord avec l’acquéreur sur les détails concernant l’après-vente :

  • Les articles continueront-ils à garder votre signature ?
  • Supprimera-t-il des liens dans le contenu qui peuvent avoir de la valeur pour vous ?
  • Votre site sera-t-il complètement intégré dans un site existant ?

Vous pouvez aussi prévoir une période de transfert et d’accompagnement pour faciliter la cession.

Les éléments influençant le prix de revente d’un site

Ci-dessous, les éléments pouvant influencer le prix de votre site internet (liste non exhaustive):

  • Le chiffre d’affaires ;
  • La rentabilité du site ;
  • La thématique  ou le marché adressé;
  • Le stock (dans le cas des sites de e-commerce)  et le matériel;
  • La quantité et la qualité des publications ;
  • La qualité du référencement ;
  • La popularité du site ainsi que son image de marque ;
  • L’évolution des différents chiffres relatifs à la fréquentation, l’utilisation, les audiences ;
  • L’avenir concernant le domaine d’activité ;
  • La communauté (le nombre et le genre d’abonnés ou d’utilisateurs et la taille des bases de données) ;
  • Un code sur mesure propre et facile à mettre à jour ;
  • Des options sur-mesure qui ne se retrouvent pas facilement avec des plugins ou thèmes sur différents CMS.

Vous pouvez compléter cette liste dans les commentaires si vous trouvez d’autres éléments à rajouter.

Mettre son site en vente sur une plateforme spécialisée

C’est enfin le moment de parler de la vente de votre site internet. Pour commencer, vous pouvez le proposer à votre communauté. Certains de vos fidèles lecteurs voudront peut-être reprendre le flambeau. Postez un article annonçant la vente sur votre blog et soyez prêt à transmettre le dossier complet à de potentiels acheteurs.

Afin de trouver un repreneur, et recevoir des propositions à la hauteur de vos attentes, proposez votre site sur Linkera

  • Enfin, vous avez également la possibilité de publier une annonce sur un ou plusieurs forums se rapportant à la thématique de votre blog.
  • Si vous prévoyez vendre votre site internet prochainement, commencer déjà à rassembler les statistiques du site afin de créer votre dossier le plus complet possible, ordonner votre code, et maintenez ou augmenter votre trafic ! C’est la meilleure façon d’obtenir un bénéfice avantageux rapidement et d’attirer l’attention !