Repreneurs : l'avenir est à ceux qui osent

Découvrez les étapes à suivre pour réussir la reprise de votre entreprise. Préparez et organisez votre projet, recherchez une entreprise à reprendre, sélectionnez votre cible, rencontrez le cédant et réalisez un diagnostic approfondi de l’entreprise.

Préparer l'Acquisition d'une entreprise

Linkera met à votre disposition une DealSuite vous permettant de gérer au mieux l’acquisition d’une entreprise, d’un actif ou d’un fonds de commerce :

Les étapes de la cession d'entreprise ou d'actifs

Voici les étapes principales que Linkera facilite pour céder votre entreprise, de la demande de NDA jusqu’au paiement complet du rachat par l’acquéreur :

1

Préparation du projet de reprise d'entreprise

La préparation du projet de reprise d'entreprise pour un repreneur implique une évaluation minutieuse de l'entreprise cible et l'élaboration d'une stratégie de reprise solide. C'est un processus clé pour définir les objectifs d'acquisition et les ressources nécessaires. Le repreneur potentiel se lance dans une recherche d'entreprises afin de déceler des opportunités qui s'alignent avec ses objectifs et compétences.

2

Sélection de la cible et premiers diagnostics

Lors du processus de sélection de la cible, le repreneur analyse attentivement différentes entreprises pour évaluer leur potentiel de croissance, leur rentabilité et leur adéquation avec sa vision stratégique. Une fois une entreprise cible identifiée, le repreneur entreprend les premiers diagnostics pour évaluer en détail sa situation financière, sa structure organisationnelle, ses processus opérationnels et son potentiel de développement futur.

3

Rencontre du cédant et recueil des premières informations

Lorsqu'une entreprise est ciblée, une rencontre est organisée avec le cédant pour offrir au repreneur potentiel l'opportunité de recueillir les premières informations sur l'entreprise, telles que son historique, sa culture d'entreprise et ses principaux défis.

4

Diagnostic et évaluation de l'entreprise cible

Le repreneur entreprend ensuite un diagnostic approfondi de l'entreprise cible, en évaluant ses états financiers, sa structure organisationnelle, ses actifs et passifs, ainsi que ses performances opérationnelles, afin de comprendre sa santé globale et son potentiel de croissance.

5

La lettre d'intention et le lancement des audits

Après avoir effectué une analyse approfondie de l'entreprise cible, le repreneur rédige une lettre d'intention détaillant les termes et conditions de l'acquisition proposée, y compris le prix offert, les conditions de paiement et les éventuelles clauses spécifiques. Une fois la lettre d'intention acceptée par le cédant, le repreneur entame le processus de lancement des audits afin d'identifier tout risque potentiel à la réalisation de l'acquisition.

6

Le montage juridique

Le montage juridique de l'opération d'acquisition implique la mise en place des structures légales et contractuelles nécessaires pour réaliser la transaction. Le repreneur travaille en collaboration avec des experts juridiques et des conseillers spécialisés pour élaborer un montage juridique solide qui protège ses intérêts, tout en respectant les réglementations et les lois applicables à l'acquisition de l'entreprise cible.

7

Le business plan de reprise

Une fois le montage juridique complet, le repreneur élabore un business plan de reprise afin de présenter sa vision stratégique, ses objectifs financiers, les actions prévues et les projections de croissance de l'entreprise après l'acquisition. Il détaille également les ressources nécessaires, les risques anticipés et les stratégies marketing et opérationnelles pour assurer le succès de la reprise.

8

Le financement et les aides

Afin de financer la reprise, le repreneur explore différentes options telles que les prêts bancaires, les investisseurs, les fonds propres et les subventions afin de sécuriser les fonds nécessaires. En parallèle, le repreneur se renseigne sur les aides et les incitations gouvernementales disponibles qui peuvent soutenir financièrement et faciliter la reprise de l'entreprise cible.

9

Le protocole d'accord : formaliser l'accord avec le cédant

Suivant le choix de financement, le repreneur et le cédant font un protocole d’accord qui définit les modalités clés de la transaction, telles que le prix d'acquisition, les conditions de paiement, les échéances et les clauses spécifiques, afin d'assurer une compréhension mutuelle. Une fois le protocole signé, il devient un document garantissant un engagement mutuel et une transparence dans le processus d'acquisition.

10

Le closing, l'acte de cession et les formalités administratives

Le closing représente la phase finale de l'acquisition, où toutes les conditions préalablement convenues sont satisfaites et où l'acte de cession est officiellement signé entre le cédant et le repreneur, officialisant ainsi le transfert de propriété de l'entreprise cible.

Comment Fonctionne Linkera ?

1

Crééz un compte gratuit

2

Identifiez des opportunités achat ou revente

3

Manifestez votre intérêt

4

Remplissez votre dossier d’intérêt

5

Recevez le dossier du cédant